Rhum jama√Įcain


Rhum jama√Įcain

La tradition veut que le le rhum a un go√Ľt pur, mais il y a ceux qui aiment le boire avec de la glace ou l'utiliser pour pr√©parer des cocktails fantastiques. Quel que soit le choix, ce qui ne varie pas, c'est que le rhum a d√©sormais conquis le monde entier. Partant d'une zone "indochinoise" non pr√©cis√©e, o√Ļ l'on dit qu'une premi√®re boisson ferment√©e similaire au rhum a √©t√© produite, on sait aujourd'hui que ce "nectar" vient des Cara√Įbes. Dans un document dat√© de 1651, une citation appara√ģt pour la premi√®re fois faisant r√©f√©rence √† une boisson alcoolis√©e appel√©e "le diable tueur", un distillat terrible et infernal. Les Jama√Įcains ont imm√©diatement entrevu le potentiel de cet alcool puissant et ont perfectionn√© sa distillation au point de produire des boissons qui se targuent encore aujourd'hui de nombreuses r√©compenses.



La production de rhum jama√Įcain ce n'est que quelques ann√©es plus tard que celui qui s'est d√©velopp√© pour la premi√®re fois √† la Barbade, puis l'histoire du rhum jama√Įcain c'est l'une des plus anciennes et des plus fascinantes. D√®s la naissance des premi√®res distilleries, (la date de fondation de la distillerie Appleton remonte √† 1749) l'histoire du rhum jama√Įcain raconte un distillat qui √©tait √† l'origine bu par les esclaves qui travaillaient les plantations, jusqu'√† nos jours et un succ√®s grandissant international distillat. L'un des meilleurs rhums est en fait le rhum jama√Įcain, qui, selon de nombreuses personnes, d√©tient le record du meilleur rhum du monde!



Le go√Ľt du rhum jama√Įcain est donn√© par la canne √† sucre, qui en Jama√Įque rencontre un climat favorable et donne au produit un go√Ľt tout √† fait unique. Outre la mati√®re premi√®re, il existe d'autres caract√©ristiques uniques du rhum jama√Įcain, qui doivent √™tre recherch√©es dans les techniques de transformation traditionnelles transmises au sein des entreprises, souvent dirig√©es depuis des si√®cles par les m√™mes familles qui les ont fond√©es. Le rhum jama√Įcain est encore t√©moin, dans ses meilleures expressions, de la fabrication des premiers rhums de l'√©cole anglaise et √† bien des √©gards on peut dire que le rhum jama√Įcain est parmi les plus fid√®les au concept de rhum des origines. L'int√©r√™t mondial croissant pour les produits artisanaux adh√©rant √† des techniques de production anciennes a r√©cemment mis le rhum jama√Įcain au premier plan, d√©crivant son succ√®s m√™me en dehors du monde de la mixologie, qui au d√©but du XXe si√®cle utilisait d√©j√† le rhum jama√Įcain pour des cocktails tels que Zombi. √Ä ce jour, le rhum jama√Įcain est export√© dans 70 pays diff√©rents √† travers le monde.

Rhum jama√Įcain

Rhum jama√Įcain est maintenant connue dans le monde entier pour ses marques de rhum historiques telles que Rhum Hampden et Rum Appleton, fond√©e il y a encore plus de 250 ans. Au cours de ces ann√©es, nous parlons du milieu des ann√©es 700, il y avait des centaines de distilleries de rhum jama√Įcaines associ√©es aux plantations de canne √† sucre qui produisaient et exportaient du sucre partout dans le monde. Le rhum jama√Įcain, en revanche, produit √† partir de m√©lasse issue d'un r√©sidu de la transformation de la canne √† sucre, n'√©tait consomm√© que localement ou par les marins de la Royal Navy pour la ration journali√®re (le Tot) qui √©tait distribu√©e par la marine britannique. .



Avec l'introduction du sucre de betterave sur le march√© et l'abolition de l'esclavage, le sucre de canne est devenu de moins en moins abordable. Ainsi, les sucreries et par cons√©quent les producteurs de rhum jama√Įcain ont chut√© de fa√ßon drastique, mais ils ont continu√© √† produire - surtout pour le march√© local - du rhum √† forte teneur en alcool. En raison de sa forte teneur en alcool, le rhum jama√Įcain √©tait √©galement export√© dans une faible mesure pour √™tre m√©lang√© et embouteill√© avec des spiritueux de moins bonne qualit√©. M√™me aujourd'hui, une distinction peut √™tre faite entre le rhum jama√Įcain pour usage local et le rhum jama√Įcain pour le march√© √©tranger: alors que le type de rhum jama√Įcain le plus vendu dans le pays est blanc et non vieilli, overproof, avec une teneur en alcool comprise entre 60% et 65%, celle qui est la plus vue √† l'√©tranger - notamment dans les pays anglophones - est sombre et a une teneur en alcool plus faible. 

Rhum de la Jama√Įque

Il existe de nombreux types qui peuvent √™tre d√©finis comme des rhums de Jama√Įque. Vous optez pour celui d'utilisation quotidienne sur l'√ģle, qui comme mentionn√© est un rhum blanc de Jama√Įque non vieilli, √† boire avec de la glace ou dans un Ting & Wray typique (cocktail populaire sur l'√ģle compos√© d'un soda aux agrumes et du c√©l√®bre rhum Wray & Nephew Overproof) aux rhums vieillis et plus complexes, les fameux ¬ęrhums lourds¬Ľ pour lesquels le rhum jama√Įcain est devenu c√©l√®bre. La d√©finition du ¬ęlourd¬Ľ pour le rhum jama√Įcain d√©coule de la m√©thode de distillation, qui, effectu√©e √† basse temp√©rature, produit des rhums charg√©s d'esters, c'est-√†-dire de particules qui lui conf√®rent des ar√īmes et des saveurs forts, presque piquants.


De nombreux rhums jama√Įcains, y compris le c√©l√®bre rhum Hampden celui qui repr√©sente le mieux la v√©ritable √Ęme de ces types de rhums, en plus du syst√®me de distillation, ils signalent √©galement sur l'√©tiquette la teneur en esters, comme indicateur de l'intensit√© de la saveur. Si depuis de nombreuses ann√©es le march√© a r√©compens√© le rhum jama√Įcain, il semble actuellement beaucoup plus orient√© vers les rhums dits ¬ęl√©gers¬Ľ comme ceux de l'√©cole espagnole. Rhum de la Jama√Įque Cependant, un march√© de clients attentifs aux m√©thodes de production et √† l'authenticit√© des produits est en train de se tailler. Il n'en reste pas moins que go√Ľter un vrai rhum jama√Įcain signifie vivre une exp√©rience sensorielle unique, pas comparable aux rhums que l'on trouve couramment sur le march√©, beaucoup plus facile en bouche, mais moins fascinante.


Rhum Jama√Įque

M√™me le rhum de la Jama√Įque comme ruhm AOC Agricole de la Martinique ou Ron DOC du Venezuela a adopt√© un cahier des charges qui sert √† d√©finir les caract√©ristiques communes des distillats. Dans le cas du rhum jama√Įcain, cependant, il ne s'agit pas d'une appellation d'origine contr√īl√©e, mais d'une indication g√©ographique. Le cahier des charges du Rum Jamaica laisse place √† diff√©rents types de mati√®res premi√®res, qui peuvent √™tre constitu√©es de m√©lasse, mais aussi de jus de canne, de sirop ou d'une combinaison de ces mati√®res premi√®res pour la distillation, tout en d√©finissant pr√©cis√©ment quelle devrait √™tre la zone de production, le l'eau utilis√©e dans le processus de fermentation et de distillation et le type d'alambics √† utiliser, certifiant √©galement le vieillissement des rhums produits. Le rhum jama√Įcain doit √™tre produit sur le territoire des r√©servoirs de calcaire de l'Aquifer, dont l'eau filtr√©e sera √©galement la seule qui puisse √™tre utilis√©e √† toutes les √©tapes de la production du rhum.

Rhum de la Jama√Įque il doit √™tre distill√© avec des alambics compos√©s int√©gralement de cuivre. Tous les rhums jama√Įcains devront √™tre analys√©s de mani√®re analytique et sensorielle par le comit√© technique de la Jamaica Rum and Spirits Traders Association, qui d√©livrera un certificat d'approbation chaque ann√©e. √Ä la fin de la distillation, les rhums qui revendiquent l'indication g√©ographique ¬ęJamaica Rum¬Ľ doivent entrer dans l'une des cat√©gories suivantes: les rhums de Jama√Įque ¬ęnon vieillis¬Ľ ne n√©cessitent pas de vieillissement; les rhums jama√Įcains ¬ęvieillis¬Ľ sont vieillis en petits f√Ľts de ch√™ne et stock√©s sous la supervision du bureau des accises jama√Įcain. Le rhum doit √™tre incolore sauf lorsque la couleur provient du bois de ch√™ne au cours de la maturation ou du caramel produit √† partir des sucres de canne. Enfin, l'√Ęge minimum de ces rhums jama√Įcains doit √™tre certifi√© par le Jamaican Excise Officer.

Pourquoi le rhum jama√Įcain est si bon

Tout d√©pend du traitement et des ingr√©dients bien s√Ľr; La Jama√Įque utilise toujours une m√©thode particuli√®re du XVIIe si√®cle qui est bas√©e sur la fermentation de la m√©lasse dans le ¬ępuncheon¬Ľ, d'√©normes f√Ľts, et l'√©tape de distillation subs√©quente dans des alambics en pot. Ce type de traitement rend le Rhum jama√Įcain cors√© et unique en son genre et l'absence de sucres, qui l√©galement en Jama√Įque ne peuvent pas √™tre ajout√©s au rhum, nous fait comprendre comment le le go√Ľt qui en r√©sulte est totalement naturel.

Une autre fonction particuli√®re couvre l'eau utilis√©e, c'est en fait charg√© d'un type de calcaire que l'on retrouve dans les rochers de l'√ģle, riches en min√©raux. Ces facteurs uniques, combin√©s √† l'utilisation de levure naturelle et au processus de vieillissement, en f√Ľts de ch√™ne, donnent vie √† un boisson exceptionnelle qui se d√©marque des autres rhums. Les ar√īmes qui se d√©gagent des meilleurs rhums jama√Įcains (bois, fum√©e, gomme, √©pices, m√©lasse et caramel) vous √©pateront devant cette merveille alcoolis√©e.

Go√Ľtez un rhum jama√Įcain

On dit que les vrais connaisseurs go√Ľtent un excellent rhum sec pour bien ressentir ses ar√īmes et ses saveurs. Rhum jama√Įcain tout le monde est d'accord gr√Ęce √† sa douceur naturelle et √† sa riche saveur qui convient √† la fois √† la d√©gustation solitaire et √† la cr√©ation de merveilleux cocktails.
Une fois mis en bouteille, le rhum ne vieillit plus, mais il pourrait changer et perdre certaines caract√©ristiques, pour cette raison, le rhum jama√Įcain, ainsi que le rhum en g√©n√©ral, doivent toujours √™tre stock√©s dans l'obscurit√© et √† l'abri de la lumi√®re du soleil dans un endroit √©ventuellement sec qui ne d√©passe pas 20 degr√©s.



ajouter un commentaire de Rhum jama√Įcain
Commentaire envoyé avec succès ! Nous l'examinerons dans les prochaines heures.